Analyses Critiques

Analyses Critiques

Afrique cherche leaders dixit Norbert ZONGO (Hommages)

Je partage avec vous, un éditorial de Norbert ZONGO, journaliste d'investigation au Burkina Faso, directeur de Publication du Journal L'Indépendant. Assassiné le 13 Décembre 1998 alors qu'il enquêtait sur la mort de David Ouedraogo, chauffeur de François Compaoré Frère du Président de la république Blaise Compaoré.

norbert_bust-1b9eb.jpg

Dans ce éditorial, Norbert Pose la nécessité pour l'Afrique d'avoir un vrai leader capable d'incarner les aspirations des peuples africains et du Burkina Faso. Toujours d'actualité!

 

"Pour le Regroupement et l'Union, il en est des nations comme des hommes: il faut des leaders imbus de foi et de leur sacerdoce; il faut des leaders capables de transcender les fausses occupations et préoccupations propres au pouvoir africain pour se projeter dans l'univers- à première vue invisible- du destin des peuples.

 

Cela exige du leader abnégation, don de soi et juste compréhension de son rôle dans l'histoire de son peuple. Le leader (dirigeant ou conducteur) n'est pas un homme que des circonstances dramatiques et des hasards de l'Histoire ont propulsé à la tête d'un peuple et qui s'en contente. Il n'est pas non plus ce forgeron de la terreur ou ce vannier de la ruse, polluant la morale de son peuple en banalisant le crime, le vol et la gabegie.

 

Comme les griots l'ont fait de l'Almamy Samory Touré: " Si tu n'es pas capable d'organiser, de développer et de défendre le pays de tes pères, cède le trône aux hommes plus justes, plus valeureux"

Aujourd'hui, l'Afrique n'a pas besoin de dons, d'aides et autres cadeaux. L'Afrique n'a pas besoin des programmes d'Ajustements structurels du F.M.I et de la Banque mondiale. L'Afrique a besoin de leaders. C'est à dire de cette race d'hommes capables de parler d'eux-mêmes au futur: " Qu'est ce que je laisse à la pospérité? Qu'ai-je apporté à mon peuple, aux peuples africains? Sous quels signes s'accomplit mon règne?"

Aujourd'hui, l'Afrique a besoin de cette race de leaders capables d'incarner la vertu, l'honneur et la détermination des peuples africains à se battre pour mettre fin à plusieurs siècles de misère et d'esclavage.

 

Ces hommes, ces leaders dont nous avons besoin ne nous seront prêtés ni par le Club de Paris, ni par le Club de Londres, ni par un sommet de Tokyo ou d'ailleurs.

ces hommes manquent à l'Afrique (...)

 

Aujourd'hui, l'Afrique a besoin, plus que par le passé, de cette race d'hommes capables de redonner l'espoir d'une vie empreinte de responsabilité et de Liberté , exigeant le respect de la part du reste du monde. Et elle en manque. Atrocement.

Voilà où réside toue sa misère et tout son drame.

 

Puisse la misère actuelle nous aider à avoir autre chose que nos hommes d'affaires au pouvoir, pionniers cruels de la nouvelle ploutocratie en Afrique.

 

Mon Dieu, donnez-nous des leaders et laissez-nous gagner le reste."

L'Independant n°12 du 19 octobre 1993



12/12/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres