Analyses Critiques

Analyses Critiques

Assassinat irresponsable de Zongo .

 

 Le drame en image. Voilà ce qui reste de Norbert Zongo

 

 

 

Souvent je me pose des questions sur la nature des hommes que nous mettons à la tête de nos Etats. Comment peut-on dans un pays cautionner la mort d'un tel homme. Cela va faire bientôt 10 ans que Norbert n'est plus. Et notre justice semble sourde devant cette situation. Qui doit mener l'enquête pour trouver le coupable? peu importe, mais le crime doit être chatier. Qui a interêt à ce qu'il meurt. Le pouvoir. Et Norbert avait même ajouté que ce n'est pas la peine de chercher loin les causes de ce qui pourrait lui arriver car le coupable ne pourrait être que l'Etat.

 

 

 Le corps calciné de Zongo. Que c'est ahurissant.

 

 Chaque 13 decembre de l'année, il est organisé une marche à travers les artères de la ville de Ouagadougou pour denoncer ce massacre insolent, ce crime impuni.Et que se passe-t-il? Il nous semble que la justice ne fout rien pour traquer et trouver le coupable. Le dossier a été clos car il n'ya pas d'éléments nouveaux pour permettre de mettre la main sur les insolents qui ont oser mettre fin à l'activité d'un homme grand et honnête.

 L'impunité est de mise dans ce pays, il ne faut pas se mentir et avoir le courage de le reconnaître. Et pour cela, il faut que quelque chose soit fait. La trop grande frustration du peuple, son muselement ne paut être éternel. Ce qui est à craindre c'est sa revolte. Lorsque la seule issue pour le peuple ce sera la lutte ou la mort, notre société plongera dans un chao indescriptible. Il faut donc pour cela que tous soit impliqué. Car la guerre n'epargne et n'épargnera personne.

 Il ya des moments où je me demande ce qui se passe dans la tête des gens. On vous donne un pouvoir, vous serez payé, le president à un salaire, et on vous demande juste d'utiliser votre intelligence, votre courage pour veiller à la création de richesse, à sa repartition la plus juste et équitable, à favoriser l'épanouissement de toutes les franges de la société....Mais ils en sont incapables.

 Vraiment, le continent à encore des combats à mener. Le combat de nos ainées ne sera rien comparé à ce qui doit venir et va et doit venir...si une grande masse d'hommes critique prend le devant des choses et acquiert le soutien de la population pour mener la lutte contre ces imbeciles de poltrons qui violent nos droits et veulent coûte que coûte que nous respections nos devoirs.

Par exemple, comment un pays comme la côte d'ivoire peut accepter de deverser des dechets toxiques sur son sol pour des milliards de franc contre la santé et la vie de la population?

 C'est vraiment decevant. Devant cette situation, je ne suis pas optimiste, encore moins pessimiste. Je m'efforce d'être réaliste. C'est à dire de mener son combat, sans chercher à savoir s'il  un sens ou pas. Mais de le mener en sachant bien qu'il doit être mener.

 Repose en paix Zongo. Que tous ceux qui ont d'autres éléments importants sur ce sujet enrichissent cette page par leur commentares.

SYAM..........  

 



28/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres