Analyses Critiques

Analyses Critiques

Le Franc Cfa: colonisation post coloniale

Après 50 ans d’indépendances, les pays africains indépendants, n’ont pas encore estimé qu’ils ont les compétences nécessaires pour défendre la valeur externe de leur monnaie. Ils ont donc refusé d’assumer pleinement cette indépendance en signant en 1958 des accords de coopération qui légitimait la colonisation postcoloniale.

Elle a alors légitimé l’ingérence de la France dans la politique de nos Etats. Ce que la France fait d’ailleurs avec brio.

En 1979, Joseph T. Pouemi, écrivait monnaie servitude et liberté. Dans ce livre, il fait ressortir des choses extraordinaires. Sous couvert de défendre notre monnaie, la France pille les ressources Africaines, scientifiquement et légitimement, sur la base d’accord signé par les Africains eux-mêmes.

En 1999, soit 20 ans après, Nicolas Agbohou, écrivait le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique. Dans ce livre actualisé qui reprend en les simplifiant les arguments de Pouemi, le même constat est clair. Les pays africains sont les seuls au monde à penser qu’ils peuvent se développer en abandonnant leur autonomie entre les mains de la puissance colonisatrice. Pour Nicolas Agbohou, c’est clair, il ne peut y avoir d’indépendance politique sans indépendance monétaire.

Il démontrera que les 4 principes qui régissent le fonctionnement de la zone franc sont les outils dont se sert la France pour pérenniser la paupérisation des pays de la zone franc et surtout à contrôler tout dans la zone. Ces principes sont:

  1. La fixité de la parité du Franc Cfa et de l’Euro (hier franc français).
  2. La libre convertibilité du franc CFA en Euro
  3. La libre transférabilité des franc CFA
  4. La centralisation des change ou compte d’opération.


12/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres