Analyses Critiques

Analyses Critiques

Sous-exploitation du Burkina

Après avoir fait le tour du Burkina Faso, je me rend compte d'une chose: le burkina faso est sous-exploité. Les ressources du Burkina restent sous-exploités. Nous avons des richesses au niveau de l'élévage. Mais rien n'est réellement fait pour organiser les éleveurs, les motiver.

Un exemple, j'ai rencontré des peuls à Dori et à Djibo qui pouvaiznt avoir en moyenne 1500 voir 2000 têtes de boeufs. ce qui est enorme. Malheureusement, ils n'ont pas la culture de la monetisation de cette richesse. Nous estimons que si le gouvernement arrive par des sensibilisation à motiver les peul à monetiser leurs boeufs, c'est la region du Sahel qui se developpera.Supposons un peul qui possède 500 têtes de boeufs. On peut juste demander au peul de maintenir un nombre constant de têtes de boeufs: par exemple 250. Donc il vendra 250 autres qu'il peut utiliser pour nourrir et soigner les 250 restants. Il peut aussi utiliser ce montant pour investir et bien vivre. J'ai aussi appris que avec 250 Boeufs, on peut prevoir 50 naissance en une année. ce qui suppose que s'il n'ya pas de morts de boeufs, il aura donc 50 boeufs supplementaire à vendre chaque année pour nourir les bêtes et vivre bien.

 à suivre.....



07/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres