Analyses Critiques

Analyses Critiques

Temps revolu

Le temps de la tempérance est révolu, surtout pour nous autres, fiers Africains. Voici venu l’heure du réveil et de la prise de conscience. Toute prise de conscience qui ne s’accompagne pas d’actions conscientes et bien organisées est vaine et improductive. C’est pourquoi, il est plus que primordial de détruire le voile de l’inactivité et de la peur de demain. Demain doit être construit avec des machines, des caterpillas, car ils nous faut déraciner toutes ses valeurs morales qui nous bloquent et nous figent. Ils nous faut extirper de la société les mauvaises graines et faire germer de sol, une autre race d’hommes : celle des guerriers et des hommes sensés. Un nouveau soleil, un nouvel homme tenant dans sa main gauche un sabre et de sa main droite un Djembé[1], et qui fera la guerre sans haine, avec l’art et la manière de sorte que la victoire se réjouisse d’être si noble ! La manière de vaincre traduit le plus souvent la grandeur d’esprit du vainqueur.

Aujourd’hui, nous avons besoin de former l’homme qui va tout faire chambouler, qui va combattre et vaincre avec art.

Il faut un nouveau soleil, sous lequel évoluera l’homme sans stigmates, l’homme sans haine et qui ne souffre pas toujours de la douleur de nos ancêtres.

Et pour y arriver, passons au scanner nos forces et nos faiblesses et apprenons à nous comprendre. Cela aura l’avantage de nous permettre de penser par delà nos vices et vertus, et de concevoir des hommes de grandes vertus.

 

L’heure de la tempérance doit être révolu et seul le moment de la guerre doit prédominer et se faire montre dans nos modes de vie. Enseignons l’art de la guerre à nos enfants.



[1] Instrument de musique



18/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres